Venez découvrir l’un des produits bancaires les plus appréciés des Français

placement et finance

À propos des produits bancaires donnant la chance de faire fructifier ses deniers, impossible de faire l’impasse sur l’assurance vie, particulièrement populaire. Il s’agit d’un produit financier qui est comparable à un plan d’épargne : elle est apte à nous permettre de disposer d’un revenu qui sera utile au cours de ses années de retraite, ou de constituer un capital qui pourra être donné à ses héritiers à sa disparition.

Faire fructifier son contrat d’assurance vie, avec des SCPI

Nombreux sont les souscripteurs qui allient les SCPI et ce compte, on aura la possibilité de s’approprier les atouts de chacune.

C’est pour tout ce qui se réfère aux gains réalisés grâce à la location de biens immobiliers, que les SCPI sont sollicitées, puisqu’il s’agit des sociétés civiles de placement immobilier.

Les SCPI croisées avec les assurances vie présentent quelques risques financiers, mais le gain est réel, via le fait que les bénéfices liés aux locations seront allégés en impôts, l’un des arguments allant dans le sens de cette association.

Faire connaissance avec l’assurance vie

Les règles fiscales vraiment attractives de ce produit bancaire sont un attrait supplémentaire évoqué par les souscripteurs. À propos de l’imposition globale notamment, ce n’est que la quote-part correspondant aux intérêts qui fait l’objet d’une imposition, et uniquement si le montant total est récupéré, ce qui aura pour effet de clôturer le compte.

Au sein des atouts de ce compte, on peut également citer le plafond illimité : de ce fait, il est envisageable de placer des fonds sur son contrat autant qu’on le voudra, sans atteindre de limite.

Différents genres d’assurance vie sont disponibles, afin de se conformer à tous, que l’on opte ou pas pour une assurance vie multi-supports, chaque personne trouvera la formule adaptée à ses possibilités en matière de finances, ses souhaits, sa propre cadence.

On aura droit à une exonération de taxation liée à la succession, pour les capitaux n’excédant pas 152500 €. Puis jusqu’à 700000€, on disposera d’une imposition réduite de 20%.